Hauts-de-France

L’Abbaye Royale de Chaalis, une merveille romantique dans l’Oise

Vous cherchez un lieu merveilleux à visiter proche de Paris ? On a trouvé l’endroit parfait pour vous ! A 40 kms de la capitale, venez découvrir  l’Abbaye de Chaalis . Cette pépite, certes méconnue, est situé dans l’Oise non loin de la ville de Senlis et du Domaine de Chantilly. Et c’est à voir absolument !

Au cœur de la forêt d’Ermenonville, le domaine de Chaalis regroupe les vestiges de l’ancienne abbaye royale, la chapelle Sainte-Marie, un château-musée Jacquemart-André, une roseraie et un parc.

Vous ne serez pas déçus de la visite, on vous le garantit !

Histoire du Domaine de Chaalis

Un peu d’histoire pour commencer !

Le domaine de Chaalis est d’abord connu pour son abbaye cistercienne fondée en 1137 par Louis VI Le Gros.

Les rois de France (Saint-Louis et Charles V) s’y rendaient régulièrement. Puis c’est l’abbé à Chaalis, qui offrit à l’abbaye les fresques du peintre italien Primatice, réalisées dans la chapelle Sainte-Marie. Vous verrez c’est absolument divin !

A la Révolution Française, le domaine devient bien national et l’abbatiale est déconstruite, pour être transformée en château.

Le destin du domaine changea en 1902 sous l’instigation de  Nélie Jacquemart, très grande collectionneuse d’art. Elle regroupa dans le château une partie de ses œuvres d’art (l’autre partie est présente dans son hôtel parisien devenu le musée Jacquemart-André). Une magnifique roseraie fut également crée.

C’est à sa mort en 1912 que le domaine et toutes ses œuvres d’art est légué à l’Institut de France.

L’abbatiale et la chapelle

Depuis l’entrée du domaine, on se retrouve face à une grande allée et les ruines de l’abbatiale se distinguent en face.

L’abbatiale est construite à la fin du XIIè et début du XIIIème siècle dans un style gothique. Même s’il ne reste pas grand chose de cette abbaye, le charme opère tout de suite en regardant les ruines ! Le lieu n’est-il pas romantique à souhait ? Lors de notre visite on a adoré tournée autour des ruines pour prendre quelques clichés.

Derrière l’abbaye on distingue la Chapelle Sainte-Marie construite au XIIIème siècle dans le style du gothique flamboyant. Vous verrez, elle est petite mais tout à fait charmante.

Les fresques du peintre Primatice sont inspirées de la chapelle Sixtine. On la surnomme d’ailleurs la Sixtine française.

En 1912, Nélie Jacquemart-André est ensevelie dans la chapelle, selon ses dernières volontés. Une effigie en bronze orne le tombeau.

Le château-musée du Domaine de Chaalis

Face à l’abbaye, se trouve le château-musée qui accueille une partie des collections de Nélie Jacquemart. Lautre partie de sa collection est exposée dans le musée Jacquemart-André de Paris.

A l’intérieur, ce sont plus de 4 000 objets d’art, peintures, sculptures, arts décoratifs qui ornent les galeries et salons.

On traverse les immenses galeries qui donnent sur le parc. La galerie des bustes est impressionnante ! De part les grands voyages de Nelie Jacquemart en Inde, Chine, Birmanie, on peut admirer de magnifiques statues religieuses, des antiquités romaines et égyptiennes, de multiples œuvres d’art de la renaissance italienne… On ne sait plus où donner de la tête tellement le mobilier et les objets d’art sont absolument splendides.

Les salons, salle à manger et bibliothèque sont de toute beauté !

La roseraie

Il faut savoir que la roseraie est classée Jardin remarquable et çà se comprend de suite ! Elle se trouve au fond du parc et derrière un mur d’enceinte. L’entrée se fait par une grande porte en pierre. Tous les ans, au moins de Juin, ont lieu les Journées de la Rose. Ici, une multitude de variétés embaume le jardin, un pur bonheur pour les yeux et le nez .

Au croisement des allées, trône une élégante vasque italienne du XVe siècle d’époque Renaissance acquise par Nélie Jacquemart-André.

C’est un vrai délice de flâner autour de toutes ces variétés.

Aussi, le domaine de Chaalis possède un magnifique parc : on s’y promène, on y pique-nique ou on y fait la sieste tout simplement. La vue sur le château est absolument superbe. Vous ne serez pas surpris de croiser quelques oies bernaches.

C’était la deuxième que nous venions ici et nous y retournerons c’est sûr.

Pour les informations pratiques et tous les évènements, voici le lien du site : https://www.domainedechaalis.fr/

 

En bonus, voici notre vidéo :

A bientôt pour de nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *