Hauts-de-France

Une journée à Senlis dans l’Oise

Au printemps dernier, nous avons pris la route direction Senlis pour y passer la journée. Dès la traversée de la ville en voiture, nous avons été tout de suite séduits par cette ville médiévale. Avec des ruelles pavées, des remparts, un château royal, une cathédrale, la visite promettait d’être belle!

Senlis se situe dans le département de l’Oise , à seulement 45 km au nord de Paris, 35 km de Compiègne et à 10 km de Chantilly. Nous aurions eu tort de nous en priver…

On vous emmène avec nous ?

Nous commençons par un tour à l’Office de Tourisme. Il se situe juste en face de la cathédrale, dans le parc du château royal. Procurez-vous une carte du centre-ville : vous aurez le choix entre 3 parcours de visite. les différents parcours proposés. (Vous pouvez également télécharger le guide de promenade et le plan sur le site de l’Office de Tourisme )

Dans ce guide, 3 parcours vous sont proposés. Du centre historique jusqu’à la muraille gallo-romaine en passant par les ruelles pavées, la visite promet d’être riche et magnifique !

Les vestiges du château royal et le parc du château

Adossés à la muraille gallo-romaine et face à la cathédrale se trouvent les vestiges du Château royal. Ils témoignent de la présence des rois de France à Senlis de l’élection d’Hugues Capet en 987 jusqu’au règne d’Henri IV. Le corps de logis et la chapelle Saint-Denis ont été édifiés avant 1137 puis les bâtiments sont remaniés plusieurs fois jusqu’au XVIème siècle, Henri IV étant le dernier roi à y résider.

Vendu en 1793 comme bien national, le Château royal est resté propriété privée jusqu’à son achat par la Ville en 1956. De l’époque médiévale ne subsistent que quelques bâtiments en ruine le long de l’enceinte gallo-romaine.

Vous trouverez ici le prieuré Saint-Maurice fondé vers 1260 par Saint Louis pour accueillir les reliques de Saint-Maurice rapportées des croisades.

À l’emplacement de l’aile ouest du cloître se trouve le musée de la Vénerie.

De l’autre côté de la muraille et du château royal se trouve un parc appelé  le Jardin du Roy. On peut y observer une partie de la muraille gallo-romaine construite pour se protéger des invasions barbares.

La cathédrale Notre-Dame et le jardin de l’évêché

En sortant du parc du château, on se dirige vers la cathédrale Notre-Dame. Elle a été édifiée sur plusieurs siècles et est l’une des plus petites de France. Sa flèche haute de 78 mètres rend l’édifice visible de loin.

Juste à côté de la cathédrale, l’ancien palais épiscopal abrite aujourd’hui le musée d’Art et d’Archéologie. L’office de tourisme nous a conseillé vivement de le visiter mais par manque de temps, nous ne l’avons pas fait Ce sera une bonne occasion de revenir, il paraît que le visiter pendant la nuit des musées est vraiment magique !

De l’autre côté, on trouve le jardin de l’évêché et nous avons eu un vrai coup de coeur !

Déambuler dans les ruelles de Senlis

Il est maintenant temps de se perdre dans les ruelles de la ville. Les rues médiévales sont encore pavées et bordées de belles demeures anciennes. Ceci explique pourquoi la ville sert régulièrement de décor pour le tournage de films historiques (comme celui de La Reine Margot avec Isabelle Adjani).

Ainsi nous passons devant la Chapelle Royale Saint Frambourg, certes un peu austère. Il faut savoir qu’elle abrite des vitraux du peintre Joan Miro. Nous poursuivons le parcours à travers de magnifiques rues.

Parmi les plus jolies rues il y a la rue de la Treille. Un peu plus loin se trouve une magnifique maison à pans de bois avec ses jolies roses.

Ne manquez pas non plus d’arpenter les ruelles médiévales du côté des remparts (Rue des Bordeaux, Rue des Vignes, Rue de la Cognée…), vous y croiserez de belles demeures et de beaux rosiers…

Longer les remparts de Senlis

Après notre pause déjeuner, nous rejoignons les remparts. Nous empruntons la rue Bellon jusqu’au Monument de l’amitié Franco-marocaine. La balade sur les remparts nous mène jusqu’au jardin du bastion de la porte de Meaux.

En continuant, nous arrivons devant l’abbaye Saint-Vincent. Construite au XIIème siècle, elle a été utilisée comme hôpital militaire, caserne, maison d’éducation. Aujourd’hui, c’est un lycée privé qui ne se visite que lors des journées du patrimoine. Nous avons tout de même pu discrètement pénétré quelques instants à l’intérieur !

En poursuivant notre chemin nous croisons la rivière de la ville : la Nonette. Cette dernière longe les remparts du XIIIème siècle qui ont été aménagés et ouverts à la promenade.

Enfin nous empruntons le passage des Carmes qui longe la Nonette. Ce passage doit son nom au monastère qui se trouve à cet endroit.

Nous n’avons malheureusement pas pu visiter les arènes gallo-romaines qui ne se visitent qu’en groupe privé ou pendant les Journées du Patrimoine.

Résumé et conseils pratiques

  • Nous avons eu un vrai coup de cœur pour Senlis tellement la ville est charmante,
  • Procurez-vous le plan des circuits à l’Office de Tourisme, il est très bien fait. Vous pouvez aussi faire une visite guidée (renseignements auprès de l’Office de tourisme : 03.44.67.37.37) ou consultez le site de l’Office de Tourisme de Chantilly – Senlis
  • Prévoyez une bonne journée de visite, voire d’y passer la nuit,
  • N’oubliez pas votre meilleure paire de baskets, la ville est pavée !
  • Nous avons déjeuné au Bistrot de Senlis (lien ici : https://www.lebistrotdesenlis.com/)  ; très bon service, décor cosy et de très bons plats signature.
  • Vous pouvez aussi tester le restaurant Le Scaramouche, un bistrot gourmand situé face à la cathédrale,
  • Pour une pause, vous pouvez aussi vous poser dans le parc du château qui est très agréable, même pour une sieste,
  • N’hésitez pas à allez voir le Domaine de Chantilly qui n’est seulement à 10 kms.

Nous espérons que cet article vous a donné l’envie d’explorer la jolie cité de Senlis.

A bientôt pour de nouvelles promenades !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *