PARIS

Une journée à Montmartre, itinéraire #2

L’année dernière, nous vous avions proposé une balade dans Montmartre en passant entre autres par la place du Tertre, la Maison Rose et la place Dalida (voir l’article ici)

Parce ce que ce quartier est notre préféré de Paris, nous vous emmenons dans une 2ème promenade… Vous êtes prêt ? C’est parti !

Montmartre du côté de la Basilique du Sacré-Coeur

  • Le Sacré-Coeur

Quand on parle de Montmartre, la première vision est celle de la Basilique du Sacré-Coeur qui domine Paris du haut de sa colline.

Notre itinéraire commence donc place Saint-Pierre en contrebas de la Butte Montmartre et face au square Louise Michel.

Vous pourrez gravir les marches du square, emprunter les escaliers du la rue Foyatier (à gauche de la basilique) ou bien prendre le funiculaire.

Vous n’êtes pas monté pour rien, vous êtes sur la Place du Parvis du Sacré-Coeur !

Cet édifice est un des monuments les plus visités de France . On ne peut évidemment pas le manquer avec sa colline a 130 mètres d’altitude et son dôme de 83 mètres. De près, le Sacré-Coeur est aussi impressionnant.

Saviez-vous que la plus grande mosaïque de France se trouve au Sacré-Coeur ?

Les offices religieux ont lieu plusieurs fois dans la journée et même en soirée, donc il n’y a pas de visite guidée à l’intérieur et il est recommandé d’être silencieux.

  • La Butte Montmartre

La Butte Montmartre est le meilleur endroit pour avoir une vue imprenable sur la ville Lumière. C’est d’ailleurs le point le haut de Paris après la Tour Eiffel ! D’un regard, vous balayez la capitale de Vincennes aux Invalides en passant par le Louvre, la Tour Montparnasse et le Panthéon.

On ne lasse pas de cette vue, n’est-ce-pas?

C’est ici aussi que l’on trouve le fameux » immeuble penché » de Montmartre ! Un effet d’optique bien sûr très visible sur Instagram alors nous aussi on l’a pris en photo mais en version droite.

  • Halle Saint-Pierre et Marché Saint-Pierre

A gauche de la place Saint-Pierre se trouve le mythique Marché Saint-Pierre, le temple du tissu parisien depuis un siècle. On y trouve pléthore de tissus, des plus simples aux plus recherchés.

Au sein d’une belle architecture de style Baltard, tournée vers les jardins de la Butte Montmartre, la Halle Saint Pierre abrite un musée et une galerie, une librairie, un auditorium, un café. Les expositions sont dédiées à l’Art Brut et l’Art Singulier.(https://www.hallesaintpierre.org/)

Du côté de la place des Abbesses

La place des Abbesses est certainement une des places les plus charmantes de Montmartre avec sa bouche de métro monumentale, son manège à l’ancienne, ses maisons d’autrefois et ses nombreux bistrots.

Typique des créations d’Hector Guimard en 1900, l’édicule et l’entrée de métro des Abbesses est l’un des plus complets demeurant encore à Paris.

Métro Abbesses
  • Le Mur des Je t’Aime

Dans un recoin de la place des Abbesses, on entre dans le square Jehan Rictus pour voir le mur des Je t’aime  créé en 2000. Sur cette œuvre, on trouve 311 « Je t’aime » en quelque 280 langues différentes. Des langues les plus courantes (français, anglais, italien, espagnol, allemand) aux dialectes moins connus (basque, catalan, corse, kurde, occitan, yiddish) l’œuvre tente de fédérer tous les peuples autour de cette expression absolument universelle.

Montmartre n’est-il pas l’un des quartiers les plus romantiques de Paris?

  • L’église Saint-Jean de Montmartre

Aussi, sur la Place des Abbesses, vous pouvez voir l’une des seules églises parisiennes de style Art Nouveau, l’église Saint-Jean de Montmartre. L’église est construite entre 1894 à 1904 par l’architecte Anatole de Baudot, élève de Viollet-le-Duc.

Surnommée « Saint-Jean-des-briques », l’église n’eut pas que des admirateurs… Des techniques innovantes sont utilisées avec l’introduction du ciment armé en associant briques et armatures métalliques.

La porte d’entrée est ornée d’une mosaïque représentant l’architecte au travail ! L’intérieur de l’église devait être aussi très coloré mais par  manque de financement, il est resté assez austère, couleur gris ciment.

Montmartre du côté des salles de spectacle

Montmartre est aussi un quartier où le divertissement est très présent.

Commençons par la charmante place Charles-Dullin , où trône le Théâtre de l’Atelier. Il devient un haut-lieu de la création parisienne.

Si vous descendez vers le métro Anvers sur le Boulevard de Rochechouart, vous trouverez l’Élysée Montmartre : Inaugurée en 1807, cette salle de spectacle était historiquement, une salle de bal. On y dansait le quadrille devenu le French-Cancan. Aujourd’hui, l’établissement accueille de nombreux spectacles.

En se dirigeant vers le Boulevard de Clichy , vous trouverez la salle de café-concert La Cigale édifiée en 1887. Elle proposait alors des spectacles de type revue, puis des opérettes et vaudevilles, avant de devenir une salle de cinéma et enfin une salle de spectacle polyvalente.

Le Moulin Rouge est le plus ancien et le plus célèbres des cabarets parisiens. Il a été fréquenté par de nombreux artistes : Toulouse-Lautrec, Joséphine Baker, Edith Piaf, Franck Sinatra et bien d’autres…Ici, tout est fait pour présenter la grande revue traditionnelle de Music-hall de Paris.

Du côté des passages du Boulevard de Clichy

  • Cité Véron

Symbole du vieux Pigalle et de sa réputation sulfureuse, on peut trouver la Cité Véron au 94 boulevard de Clichy grâce notamment à la plaque émaillée bleue et blanche qui surmonte le passage.

C’est dans ce passage que Boris Vian et Jacques Prévert posèrent leurs bagages dans les années 1950.

  • Cité du Midi

Située au 48 boulevard de Clichy ,l’impasse verdoyante, longue d’une centaine de mètres, est certainement une ancienne cité ouvrière. Autrefois habitée par une petite communauté provençale, elle lui doit son nom de Cité du Midi.

  • Villa des Platanes

Au numéro 58 du boulevard, à travers une importante grille de fer forgé, on aperçoit, au-delà de la somptueuse voûte, la façade ouvragée d’une maison modern-style. Un superbe escalier, en spirale à double volutes, terminé par deux statues porte-flambeau.

hall de la Villa des Platanes

 

Le cimetière de Montmartre

Terminons notre balade par le cimetière de Montmartre aussi appelé cimetière du Nord.

Situé à l’endroit des anciennes carrières de Montmartre, il fût inauguré en 1825 et inclus dans Paris en 1860. Avec plus de 20 000 concessions et couvrant environ 11 hectares, le cimetière est le troisième plus grand cimetière parisien après celui du Père-Lachaise et celui de Montparnasse.

Le cimetière de Montmartre est protégé au titre des Monuments Historiques, notamment pour sa richesse patrimoniale. Car il possède un grand nombre de tombes de personnages célèbres :  Zola, Dalida, Degas, Berlioz, Guitry, Michel Berger…

Emile Zola

L’entrée du cimetière de Montmartre se trouve au 20 avenue Rachel (18e) – Métro Blanche

 

Nous espérons que notre promenade vous a plu et vous donne envie de (re)découvrir ce quartier mythique parisien.

 

A bientôt pour de nouvelles promenades …

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *